Visite au Salon des Vins à Paris

Nous sommes allés au Salon hier soir pour rencontrer quelques vignerons, connus ou non et découvrir, peut-être…., de nouvelles pépites.

Nous commençons notre visite par le Château Peyfaures rencontrer Nicole et Henri Godeau, toujours aussi sympathiques. Nous goûtons le Château Peyfaures 2002, 2003 et 2006 et la Dame de Coeur 2006. Cette dégustation confirme tout le bien que nous pensons de ce domaine et que les efforts de cette famille portent désormais leurs fruits.

Nous allons ensuite à la rencontre de Thomas et Denis Gambier du Domaine des Ouches (Bourgueil). Nous goûtons l’ensemble de leur gamme et sommes plutôt séduits par le Coteau des Ouches et la Grande Réserve.

Vient ensuite l’arrêt au Domaine des Verdots de David Fourtout. Nous goûtons les blancs secs puis les rouges et faisons l’impasse sur les liquoreux. David Fourtout est un personnage éminemment sympathique mais j’avoue ne pas avoir apprécier ses Blancs contrairement à mes acolytes. Je n’ai rien éprouvé de particulier. En revanche, nous sommes unanimes sur les Rouges qui n’ont selon nous aucun intérêt. Dommage…

Suite à cette petite déception, nous nous arrêtons chez Christian Roche au Domaine de l’Ancienne Cure (Bergerac). Nous goûtons les blancs secs, très intéressants puis les rouges qui j’ai personnellement appréciés, notamment l’Abbaye et l’Extase.

Un bref passage au Bosquet des Papes pour goûter deux/trois cuvées (sympa…), nous finissons par le Mas Amiel, notre coup de coeur du soir. Nous connaissions bien évidemment le domaine dirigé par Olivier Décelle mais j’avoue avoir vraiment séduit par les Côtes du Roussillon « Notre Terre » et « Carerades » et surtout le Maury Vintage Charles Dupuy.

Un grand merci à tous ces vignerons (et ceux que nous n’avons pas pu aller voir) pour leur disponibilité.

Appréciation "coeurs" >> 5: Exceptionnel; 4: Très bon; 3: agréable; 2: correct ; 1: passable

Ecrire un commentaire

Connectez-vous avec votre compte existant de Facebook ou Twitter:

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.